GDF Suez négocie avec International Power

 |   |  265  mots
Alors que la presse britannique du week-end évoquait un projet de rachat du britannique International Power par GDF Suez, des sources proches du groupe, dirigé par Gérard Mestrallet, confirment des discussions autour de « partenariats ». GDF Suez, qui cherche à se renforcer dans la production d'électricité, est intéressé par « la mise en commun d'activités sur des zones géographiques en pleine croissance ». « Les discussions, constructives ces derniers temps, pourraient s'accélérer », affirment ces sources.producteur indépendantInternational Power, valorisé un peu moins de 5 milliards de livres sterling (5,7 milliards d'euros), est un producteur d'électricité indépendant. Il possède des participations dans plus de 45 centrales électriques dans le monde. Sa capacité installée, de 32.358 MW se partage en parts égales dans les trois zones : Europe, Amérique du Nord et Asie, Moyen-Orient, Australie. Ces centrales sont alimentées à 60 % par du gaz naturel, dont GDF Suez est un des plus importants acheteurs mondiaux.Des rumeurs sur l'intérêt de GDF Suez pour International Power ont circulé à plusieurs reprises sur les marchés financiers ces derniers mois. Suez était déjà réputé s'intéresser à ce groupe lorsqu'il préparait sa fusion avec Gaz de France entre 2006 et 2008.Vendredi dernier, ces rumeurs ont permis au titre du groupe britannique d'atteindre son plus haut niveau depuis quinze mois à la Bourse de Londres. Depuis début novembre, le cours d'International Power a progressé de plus de 25 %. Selon le « Sunday Times », GDF Suez aurait reçu l'accord du gouvernement français et nommé les banques Rothschild, BNP Paribas et Goldman Sachs pour l'assister. M.-C. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :