Prêt à Renault pour ses véhicules électriques

Décidément, Renault est l'objet de toutes les sollicitudes des pouvoirs publics, tout en étant sous haute surveillance. Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, a signé mercredi une convention avec la firme au losange sur un prêt de 100 millions d'euros pour la production de voitures électriques. Le prêt concerne l'industrialisation de la petite Zoé à Flins et de l'utilitaire Kangoo électrique à Maubeuge.Ce prêt ne concerne pas, en revanche, la future usine de batteries de Flins, laquelle bénéficie d'un financement distinct. Le site de batteries devrait être partiellement financé par le FSI (Fonds stratégique d'investissement), à hauteur de 125 millions, et la Banque européenne d'investissement pour 140 millions.À l'occasion de la signature hier, Christian Estrosi a rappelé que Renault avait « pris l'engagement » de faire monter la part des composants français entrant dans la Zoé électrique de 40 % à 70 % après deux années de production, critiquant au passage le pourcentage trop peu élevé au démarrage. Celui-ci s'explique toutefois par le fait que Renault devra acheter initialement ses batteries à l'extérieur, la montée en cadence du site de batteries de Flins se faisant progressivement.« Adapter notre industrie »Christian Estrosi a par ailleurs appelé à « anticiper les besoins futurs et adapter notre industrie » automobile, alors que la banque d'aide aux PME, Oséo, a soutenu en 2009 plus de 1.754 sous-traitants du secteur pour un montant de plus de 700 millions d'euros. Le ministre veut aussi « accompagner l'évolution de l'emploi », alors qu'un rapport de la commission de réflexion sur la sous-traitance automobile a chiffré entre 40.000 et 50.000 les emplois menacés en 2010-2011. A. G. V.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.