Le Portugal obtient un nouveau délai pour réduire son déficit

 |   |  307  mots
Encore un délai pour le Portugal. La réduction du déficit à 3% du PIB n’aura pas à être atteinte dès 2014, l’objectif ayant été repoussé à l’année suivante. \"Les nouvelles limites du déficit sont de 5,5% du PIB en 2013, 4% en 2014 et 2,5% en 2015\", a déclaré Vitor Gaspar, le ministre portugais des Finances, ce vendredi. En septembre, les conditions avaient déjà été assouplies. Lisbonne devait auparavant réduire son déficit à 4,5% du PIB en 2013, 2,5% en 2014 et 2% en 2015.Une tranche d\'aide de 2 milliards verséeMais les créanciers du pays (Union européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international, ou Troïka), à la suite de leur dernier audit ont semble-t-il jugé positivement la mise en œuvre des politiques du gouvernement pour tenter de réduire la dette. \"L\'évaluation a été positive. Avec le versement de la huitième tranche de 2 milliards d\'euros, nous aurons reçu près de 90% de l\'enveloppe financière du programme\" d\'un montant global de 78 milliards d\'euros et qui \"sera conclu comme prévu en juin 2014\", a indiqué le ministre. Ce dernier a ajouté qu’en 2012, le déficit public portugais a atteint 4,9% du produit intérieur brut.Risques de poursuite de la récessionFace aux risques de poursuite de la récession et de progression du chômage, la “Troïka“ a accepté de laisser un peu d’air à Lisbonne. Pour cette année, le gouvernement table sur un recul du PIB de 2,3% après 3,2% l\'année dernière et un chômage touchant 18,2% de la population active.La question d’un retour à la croissance fait l’objet de discussions à Bruxelles où les chefs d’Etat et de gouvernement sont réunis en sommet.>>Pour Hollande, la France est \"le bon élève\" européen sur le plan budgétaire

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :