Christine Lagarde s'invite dans le débat budgétaire lemand

1 mn

« Nous avons devant nous une tâche immense, de vrais travaux d'Hercule parce qu'il nous faudra réconcilier l'inconciliable : consolider le budget et créer de la croissance ». Ces propos n'ont pas été prononcés mercredi à Athènes, mais bien à Berlin, par Angela Merkel elle-même. Sur 2010, le déficit de l'état fédéral atteindra le niveau record de 80,2 milliards d'euros, soit 45 milliards de plus qu'en 2009. La question de la réforme de l'impôt sur le revenu qui pourrait réduire la charge fiscale de 20 milliards d'euros par an reste donc ouverte. Angela Merkel décidera en mai, mais la ministre française de l'Economie Christine Lagarde s'est invité dans le débat allemand en se disant, hier, favorable à ces baisses d'impôts pour relancer la consommation et rééquilibrer le modèle allemand. R.G.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.