Les fonds du Moyen-orient et d'Asie en tête

Inédit, cette semaine le fonds souverain d'Abu Dhabi, l'Adia, a publié pour la première fois son rapport annuel. Toutefois, si le fonds dévoile ses axes d'investissements (entre 60 et 80 % en Amérique du Nord, et 25 et 45 % en Asie et au Moyen-Orient), il ne lève toujours pas le voile sur le montant exact de ses avoirs... Les estimations, autour de 600 milliards de dollars, continuent cependant de le classer au rang de fonds le plus puissant de la planète, devant ceux de la Norvège, de l'Arabie Saoudite et de la Chine. Ensemble, tous ces véhicules d'investissement, une cinquantaine au total, pèsent environ, en termes d'actifs, près de 4.000 milliards de dollars sous gestion. Selon l'OCDE, l'Asie et l'Europe représentent environ un tiers chacune de leurs investissements en actions. Quant à leurs ressources, elles restent à 60 % issues du pétrole et du gaz. M. B.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.