L'Allemagne fait chuter la Bourse de Paris à son plus bas niveau depuis fin 2012

 |   |  270  mots
Panique sur les marchés. La Bourse de Paris est tombée sous le seuil des 3.600 points, mercredi. Le CAC 40 a chuté de 2,35%, pour clôturer à 3.599, 23 points, son plus bas niveau depuis la fin 2012. Signe supplémentaire de l\'inquiétude des investisseurs, les volume d\'échanges sur l\'indice phare de la Bourse de Paris ont dépassé les 4 milliards d\'euros.C\'est l\'Allemagne qui a mis le feu aux poudres. Plus exactement, des rumeurs laissant entendre que le moteur de la zone euro ne tourne plus rond. Il se mumure en effet sur les marchés que la note de solbavilité financière de l\'Allemagne, l\'un des rares pays à bénéficier encore d\'un triple A, serait en passe d\'être dégradée.Une éventualité d\'autant plus plausible que les principaux instituts économiques allemands devraient publier jeudi une révision en baisse de leur prévision de croissance pour le pays, selon l\'agence Reuters. Qui évoque une prévision ramenée de 1% à 0,8% pour 2013.Une mauvaise nouvelle n\'arrivant jamais seule, la Bourse de New York plongeait de 1% à l\'ouverture, les résultats trimestriels décevants de Bank of America et du géant des semi-conducteurs Intel, considéré comme un bon baromètre de la conjoncture économique, laissant craindre un essoufflement de la reprise économique mondiale. Et accréditant l\'hypothèse du patron de la Bundesbank, Jens Weidmann, qui a estimé mercredi que la reprise en Europe prendrait... une décennie. >> Pour aller plus loin, consultez toutes les données chiffrées sur notre plateforme bourse personnalisable 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :