en bref

 |   |  312  mots
Obama remise son projet controversé de bouclier antimissileLe président américain Barack Obama a annoncé, hier, une nouvelle approche en matière de défense antimissile en Europe, tournant le dos au projet de « bouclier » conçu par l'administration Bush, auquel la Russie s'opposait avec véhémence. Cette nouvelle stratégie, a-t-il dit, devra permettre une défense plus efficace et plus rapide des alliés européens des États-Unis et renforcera la sécurité nationale. Elle pourrait aussi faciliter le réchauffement des relations américaines avec Moscou. Washington ne renonce pas pour autant à un système de défense antimissile en Europe, a insisté Robert Gates, secrétaire américain à la Défense, (photo), lors d'une conférence de presse suivant immédiatement la brève allocution d'Obama.Le patrimoine des ménages américains recommence à augmenterLe patrimoine net des ménages américains a augmenté de 2.000 milliards de dollars, à 53.100 milliards de dollars, au deuxième trimestre, sa première hausse depuis le début de la récession en 2007, selon la Réserve fédérale.L'Inde de nouveau menacée d'attentatsLes autorités israéliennes vont conseiller à leurs ressortissants d'éviter de se rendre en Inde après avoir reçu des renseignements selon lesquels des activistes pakistanais pourraient y perpétrer de nouveaux attentats dans les prochaines semaines, a rapporté hier la télévision israélienne, Channel Two. Citant une note destinée aux voyageurs qui devrait être diffusée aujourd'hui, la station a précisé que ces activistes étaient liés à Al-Qaida.Les négociations climat avancent trop lentementLe Premier ministre suédois, Fredrik Reinfeldt, (photo), dont le pays préside l'Union européenne, a estimé, hier, que les négociations sur la protection du climat avançaient « trop lentement » et a lancé un appel implicite aux États-Unis à prendre des engagements plus ambitieux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :