« La France ne doit pas avoir de scrupules à relever la TVA »

 |   |  332  mots
JACQUES ATTALIVotre rapport propose notamment de relever le taux de TVA pour abaisser le coût du travail. C'est du protectionnisme ?L'Allemagne ne s'est pas gênée pour le faire, il me semble. Il faut ensuite rappeler que le taux de TVA appliqué en France se situe en dessous de la moyenne européenne. La France dispose d'une marge de manoeuvre que certains pays n'ont plus. Comme l'Allemagne. Cette mesure s'apparente en effet à une dévaluation compétitive et il faut savoir ce que l'on veut : continuer à céder du terrain face à nos concurrents ou au contraire redynamiser les exportations tricolores, et donc l'emploi, tout en assurant un financement plus sain de notre protection sociale.Comment s'assurer que les entreprises répercuteront bien la baisse du coût du travail sur les prix de leurs produits ? En clair, qu'elles ne garderont pas pour elles le différentiel de marge ?La tentation serait grande, effectivement. Sauf que les entreprises françaises évoluent dans un environnement extrêmement concurrentiel en Europe et dans le reste du monde. Si elles ne baissent pas leurs prix, elles continueront à voir leurs parts de marché reculer. Elles n'ont pas beaucoup le choix. La loi du marché rappellerait à l'ordre les entreprises un peu trop gourmandes. C'est la raison pour laquelle je ne crois pas que ce relèvement du taux de TVA pèserait sur la consommation des ménages.Avec cette mesure, la France demanderait à ses partenaires européens de financer une partie de la protection sociale de ses citoyens. N'est-ce pas contradictoire avec le souhait de la Commission de voir renforcée la politique économique européenne ?Je le répète, l'Allemagne n'a pas eu beaucoup de scrupules à relever son taux de TVA. Que préféreriez-vous ? Que ce soit les générations futures qui se trouvent chargées du fardeau de notre dette ? Étant donné le climat social actuel, la réponse à cette question me semble assez évidente.Propos recueillis par Fabien Piliu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :