Draghi salue la création d'un superviseur bancaire unique

L\'existence d\'un superviseur bancaire unique va aider à restaurer la confiance dans les banques de la zone euro, a estimé lundi Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE) qui s\'est vu confier ce rôle.\"Des effets tangibles sur l\'économie réelle\"\"C\'est un tournant clé dans la résolution de nos défis actuels\", a dit M. Draghi, au sujet de l\'accord intervenu la semaine dernière entre les ministres européens des Finances pour créer ce superviseur bancaire unique. \"Cela va contribuer à restaurer la confiance dans le système bancaire de la zone euro\", a-t-il jugé, lors d\'une intervention à Bruxelles devant la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen, retransmise sur son site internet. Une confiance retrouvée qui conduira à \"raviver les crédits interbancaires, la circulation des crédits entre pays, avec des effets tangibles sur l\'économie réelle\", a ajouté M. Draghi.Une année sera suffisante pour créer le superviseur unique, selon Mario DraghiIl a espéré que le processus législatif pour créer ce superviseur unique soit conclu rapidement, afin que la BCE puisse lancer les préparatifs et que le superviseur soit prêt dans les délais fixés. \"Nous estimons qu\'une année sera suffisante\" pour achever ces préparatifs, a-t-il indiqué. La supervision intégrée des banques, qui concernera à terme non seulement la zone euro mais aussi les autres pays de l\'Union souhaitant y participer, doit être opérationnelle le 1er mars 2014, selon l\'accord trouvé jeudi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.