Lagardère active mauvais perdant

 |   |  114  mots
Le retrait de Lagardèrerave;re Active du processus de vente de la régie France Télévisions Publicité (FTP) fait grincer des dents. Dans les couloirs de la chaîne, Lagardèrerave;re est accusé d'être « mauvais perdant ». « Il a préféré se retirer plutôt que d'être éliminé du processus, car son offre était mauvaise », fustige un proche du dossier. Lagardèrerave;re avait notamment proposé un prix de 7 millions d'euros, très inférieur à celui des trois autres concurrents. Certains expliquent le pataquès de son patron Didier Quillot pour masquer le fait qu'il n'était plus soutenu en interne, notamment par le directeur financier, Dominique d'Hinnin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :