Les Etats-Unis en route vers une croissance de 2,1 % en 2013

La dernière enquête de la NABE (National Association for Business Economics) risque de faire pâlir d\'envie quelques dirigeants européens. Selon l\'association, l\'économie américaine va continuer de croître à un rythme moderé de 2,1% en 2013, à comparer aux 2,2% prévus en 2012, sur fond de baisse de la consommation intérieure et des investissements.Amélioration infime de la consommation, réduction des investissements\"Les membres du comité (de la NABE) ne prévoient qu\'une amélioration infime de la croissance de la consommation, une réduction significative des investissements dans les logements non-residentiels, les équipements et les logiciels et une croissance limitée des bénéfices des entreprises et de la production industrielle\", a précisé Nayantara Hesel, directeur de la NABE.Crise de la dette européenne et mur budgétaireL\'économie américaine a été touchée par la crise de la dette en Europe et par l\'incapacité des législateurs à faire face, à ce jour, au \"mur budgétaire\", qui entraînera début 2013, si aucun accord politique n\'est trouvé, une forte baisse des dépenses budgétaires et une hausse des impôts, privant ainsi l\'économie d\'environ 600 milliards de dollars (456 milliards d\'euros environ). Selon l\'enquête, le déficit budgétaire devrait atteindre 900 milliards de dollars en 2013, contre 1.090 milliards anticipé pour cette année. La croissance de la consommation intérieure, qui représente environ 70% de l\'activité économique, sera en hausse de 2% l\'année prochaine, soit légèrement supérieure à la croissance de 1,9% attendue pour 2012.Eclaircie sur le marché du travailLe marché du travail devrait connaître une embellie avec 165.000 créations d\'emploi non-saisonniers par mois en 2013. Depuis le début de l\'année, ces créations mensuelles d\'emplois ont été de 151.000 en 2012. La taux de chômage devrait être en légère baisse en 2013, à 7,7% contre 7,9% anticipé au mois d\'octobre.Selon les prévisions de l\'enquête, la reprise du marché immobilier se poursuivra l\'année prochaine avec une forte augmentation des constructions résidentielles et des prix des maisons.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.