Les brevets d'Alcatel-Lucent inquiètent le gouvernement

En coulisses, Fleur Pellerin la ministre de l\'économie numérique s\'active pour mettre d\'accord Bercy, l\'Elysée, Matignon et la Caisse des Dépôts (CDC) selon Les Echos daté de ce lundi. La raison de ces manoeuvres ? Les brevets d\'Alcatel-Lucent ! Le gouvernement français craint que le groupe ne perde la propriété de ses brevets suite à l\'accord de facilité de crédit de 1,6 milliard d\'euros conclu par l\'équipementier télécoms avec Crédit suisse et Goldman Sachs.Alcatel-Lucent détient près de 29.000 brevets. Selon Les Echos, le gouvernement craint que le gage annoncé vendredi ne permette aux banquiers de s\'emparer des brevets estimés à 5,0 milliards d\'euros, si Alcatel-Lucent n\'honore pas son prêt.Deux solutions imaginéesLe ministère de l\'Economie envisage deux solutions: faciliter des cessions d\'actifs dans l\'activité entreprise ou dans les communications sous-marines ou bien créer un consortium de valorisation des titres de propriété intellectuelle, qui pourrait accueillir des industriels américains et permettrait notamment au groupe de demeurer copropriétaire des brevets.Selon des données Thomson Reuters, la Caisse des Dépôts détient 3,6% du capital d\'Alcatel-Lucent.  

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.