Goldman perd la première place

C'est une première. Goldman Sachs a perdu sa place de leader mondial dans les classements des fusions-acquisitions (en volume) au profit de sa grande rivale Morgan Stanley. La firme star occupait cette place tous les ans depuis 2000. Affront ultime, Goldman Sachs est même détrônée sur son marché domestique, aux États-Unis, et toujours par Morgan Stanley. En revanche, Goldman reste la banque d'affaires qui engrange le plus de revenus au monde dans le conseil, avec 1,17 milliard de dollars en 2009. Ce qui reste finalement le plus important.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.