Fonctionnaires  : eux aussi dans la ligne de mire

 |   |  263  mots
La réforme des retraites va également concerner les fonctionnaires. Nicolas Sarkozy a d'ailleurs chargé le ministre du Budget, Éric Woerth, de la concertation avec les syndicats de la fonction publique.Les fonctionnaires bénéficient à l'heure actuelle d'une retraite payée par l'État. Mais petit à petit, au gré des différentes lois, le régime public est en train d'être aligné sur celui du privé. Le récent allongement du nombre de trimestres de cotisations nécessaire pour partir à taux plein dans la fonction publique en est un exemple.Seules deux différences subsistent et pourraient être remises en cause. D'abord le taux plein dans le privé est de 50 %, contre 75 % dans le public. Attention, il s'agit du taux appliqué à la retraite de base, les salariés de la fonction publique n'ayant eu accès que très récemment à un régime de retraite complémentaire. Il est possible qu'au gré de la généralisation de cette dernière, le taux plein sur le régime de base diminue. Autre point sensible : la notion de « salaire de référence » n'est pas la même. Dans le privé, il est calculé sur les vingt-cinq meilleures années d'une carrière professionnelle, alors qu'il correspond à celui des six derniers mois dans le public. Certains fonctionnaires augmentent ainsi considérablement leur pension en gravissant un échelon en fin de carrière. Calculer la pension à partir d'un salaire de référence proche de celui du privé entraînerait, là aussi, une perte pour les futurs pensionnés du public. M. P.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :