Laurence Bihr en quête d'extraordinaire

 |   |  272  mots
Jeune cadre dans la publicité et le marketing, Laurence Bihr passait son temps à dispenser adresses et bons plans de voyages, à conseiller amis et proches. De là à en faire son métier, il ne lui a fallu qu'un seul pas, franchi en 2008 avec le lancement de Luxethika. Une agence de voyages spécialisée dans le haut de gamme éthique. Entendez : pas d'écrans plats de la chambre à la salle de bains mais du charme, de la nature, de l'aventure, bref du beau et du bon pour tous les sens. « C'est mon luxe et cela va l'être pour de plus en plus de monde », assure la jeune chef d'entreprise. Son terrain de chasse ? L'Afrique australe, de l'Est, du Sud, et l'océan Indien. Budget minimum pour prétendre à ce service sur mesure ? 2.500 euros par personne pour une semaine hors voyage. Elle a décidé de mettre en ligne quelques circuits qu'elle affectionne particulièrement dont l'archipel des Quirimbas, au nord du Mozambique, dans un lodge de rêve : le « Vamizi Island Lodge ». Mais sa marque de fabrique reste le sur-mesure, voire « l'exceptionnel » et « l'original ». Pour une mère de famille partie en Polynésie fêter ses 50 ans entourée des siens, elle a concocté un circuit où pas un jour ne passe sans un événement un peu particulier... tel un anniversaire quotidien ! À chaque client, elle innove, monte un programme en accord avec ses passions, tente de deviner ses désirs. Et s'interdit de placer un produit où elle a 30 % de marge tout en versant 15 euros par client à des programmes de solidarité. Luxe mais éthique ! Sophie Péters www.luxethika.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :