GridPocket suit la consommation électrique sur le téléphone mobile

Implantée à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes), GridPocket offre aux opérateurs d'énergie une solution logicielle compatible avec leur compteur communicant, et destinée à être installée sur le téléphone mobile de leurs clients pour les aider à maîtriser leur consommation d'énergie.Son fondateur Filip Gluszak, diplômé de Télécom Paris et de l'Ecole des Mines, travaille sur le concept depuis un an. Soutenu par l'incubateur Télécom ParisTech, il crée officiellement l'entreprise en décembre. Membre du pôle de compétitivité CapEnergies, GridPocket est aussi accompagné par Oséo et le Fonds européen de développement régional (Feder).La plate-forme mobile d'information, personnalisable et évolutive, sera commercialisée sous la marque de l'énergéticien, le modèle économique de GridPocket reposant sur la cession de licences. La solution logicielle se télécharge gratuitement sur un téléphone mobile. « L'application se connecte automatiquement avec la base de données du fournisseur d'énergie, par un lien internet sécurisé », explique Filip Gluszak.décider à distanceL'utilisateur dispose d'un panel de services interactifs, lecture de sa consommation d'énergie, alertes en cas de surconsommation ou comparaison de données sur les réseaux sociaux. « À terme, cette plate-forme permettra de décider à distance de débrancher un équipement électrique ou de mettre sa maison en mode basse consommation », ajoute le jeune dirigeant.Le distributeur d'énergie développe un lien privilégié avec son client en lui offrant des services personnalisés à forte valeur ajoutée.GridPocket est actuellement en négociation avec des distributeurs d'énergie français et compte commercialiser les premières solutions d'ici à la fin de l'année. La start-up est aussi en discussion avec des fonds d'investissement pour financer son développement. Elle vise le marché européen et nord-américain courant 2011 avec un chiffre d'affaires compris entre 9 et 10 millions d'euros à l'horizon 2014.Ce marché émergent des services de gestion énergétique est lié à celui des compteurs communicants, dont le nombre pourrait passer de 50 millions d'unités dans le monde aujourd'hui à 250 millions en 2015, selon le cabinet américain Pike Research. Des géants de l'informatique comme Google, avec son logiciel Google PowerMeter s'y intéressent également.Alexandre Simonnet

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.