en bref

 |   |  115  mots
La demande de transparence exprimée par les investisseurs FairPensions UK et Green Century Capital Management sur les forages dans les sables bitumineux canadiens a été rejetée par 85 % des actionnaires du géant pétrolier britannique BP. Cette requête, qui sera aussi faite à Shell, ConocoPhillips et ExxonMobil, portait sur les futurs prix du CO2, la volatilité des prix, la demande en pétrole ou encore les risques juridiques et de réputation liés à ces projets.Big Blue va exiger de ses 28.000 fournisseurs dans 90 pays d'instaurer d'ici à 2011 des systèmes de collecte d'informations sur leur consommation d'énergie, leurs émissions de gaz à effet de serre et leur politique en matière de recyclage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :