Immobilier : un abattement exceptionnel de 25% sur les plus-values de cession de résidences secondaires

L\'annonce officielle est enfin tombée. Le ministre du Budget a détaillé, ce jeudi 18 juillet, les mesures adoptées par le gouvernement pour rebooster les ventes des résidences secondaires (la résidence principale déjà exonérée et les logements mis en location ne sont pas concernés). Bernard Cazeneuve a annoncé un abattement exceptionnel de 25% supplémentaire sur les plus-values des cessions réalisées entre le 1er septembre 2013 et le 31 août 2014.Le ministre a également confirmé ce qu\'avait déjà dit le président de la République sur M6 à la mi-juin. Pour être totalement exonéré d\'impôt sur les plus-values immobilières, les propriétaires n\'auront plus à détenir leur maison depuis 30 ans : au 1er septembre, cette durée sera ramenée à 22 ans.L\'abattement sur la vente des terrains suppriméAutre nouveauté : l\'exonération au titre des prélèvements sociaux - CSG et CRDS - interviendra désormais de manière \"beaucoup plus linéaire, beaucoup plus dégressive\" chaque année et sera totale au bout de 30 ans, a indiqué le ministre. Enfin, pour encourager les propriétaires de terrains privés à les revendre et donc libérer du foncier pour la construction, les abattements les incitant à garder leurs parcelles longtemps seront supprimés. Ces mesures devraient permettre de \"favoriser les constructions de logements\" et de \"fluidifier le marché pour faire en sorte que ceux qui ont le souhait d\'accéder à la propriété ou qui ont vocation à être locataires de logements puissent le faire dans des conditions financières qui n\'obèrent pas leur pouvoir d\'achat\". Selon Bernard Cazeneuve, le régime d\'abattement fiscal mis en place sous le gouvernement Fillon en 2011 \"incitait les propriétaires d\'immeubles à garder leur bien longtemps, là où dans la crise, on a au contraire besoin d\'avoir un marché fluide\". 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.