"Personne ne peut tenir pour acquis que la crise est terminée"

1 mn

\"Personne ne peut tenir pour acquis que la crise est terminée\", a déclaré M. Passos Coelho lors d\'un discours devant des militants à Quarteira, dans le sud du pays. \"Des risques importants demeurent\" notamment sur le plan externe liés à l\'évolution de la politique européenne, a-t-il dit. \"Mais malgré les grandes difficultés que nous avons traversé, nous avons gardé le bon cap\", a-t-il assuré soulignant les résultats macroéconomiques encourageants dévoilés cette semaine.Une conjoncture plus favorable ?L\'Institut national des statistiques a révélé que le Portugal avait enregistré une croissance de 1,1% au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédents, grâce essentiellement à une hausse des exportations. Dans le même temps, le chômage a reculé sur cette même période, passant de 17,7% à 16,4%.Cette embellie économique reste cependant fragile. Sur l\'ensemble de l\'année, l\'économie devrait se contracter de 2,3% et le chômage dépasser le taux record de 18%, selon les prévisions officielles.Le pays a plongé dans la récession, accompagné d\'une forte hausse de chômage, en 2011 après avoir lancé un rigoureux programme d\'austérité, sous la tutelle de la \"troïka\" (UE-MI-BCE) représentants les créanciers internationaux du pays, en échange d\'un plan de sauvetage de 78 milliards d\'euros.Le gouvernement doit soumettre prochainement à la \"troïka\" une ambitieuse reforme de l\'Etat afin de réduire les dépenses publiques de 4,7 milliards d\'euros, qui prévoit notamment la suppression de quelque 30.000 postes sur un total d\'environ 700.000.

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.