Xetic.org, un nouveau venu dans l'univers des sites philanthropiques 2.0

 |   |  213  mots
Lancé en octobre 2010, Xetic propose aux internautes de prêter de petites sommes d'argent ? à partir de 20 euros ? afin de financer des projets de micro-entrepreneurs du Sud qui n'ont pas accès au crédit classique. Comme son grand frère Babyloan, Xetic s'inspire de Kiva, le célèbre site communautaire de San Francisco.Pour sélectionner ses projets, il s'appuie sur des institutions de microcrédit locales déjà soutenues par des acteurs expérimentés, comme la fondation Mérieux, l'ONG Entrepreneurs du Monde ou encore la région Rhône-Alpes et la ville de Lyon. Actuellement, le site propose de financer une quarantaine de projets au Burkina Faso, au Bénin et au Sénégal. 1 million d'euros de prêts« Les besoins sont immenses et l'ambition de Xetic est de financer 1 million d'euros de prêts solidaires d'ici à 2012 », explique le président de Xetic, Jérémy Camus, qui insiste sur la « valeur ajoutée humaine du projet au-delà de la valeur ajoutée économique ». L'association à but non lucratif cherche aussi à nouer des partenariats avec des entreprises. « L'idée, pour une agence de voyage par exemple, pourrait être de proposer à ses clients d'accompagner des projets dans des pays où ils sont partis », explique Jérémy Camus. S. R.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :