Grand emprunt

 |   |  141  mots
Coprésidents de la commission chargée de « l'emprunt national et des dépenses d'avenir », Alain Juppé et Michel Rocard remettront aujourd'hui leur rapport à Nicolas Sarkozy. La commission préconise 35 milliards d'investissements financés par de l'argent public. Seuls 22 milliards d'euros seraient empruntés auprès des marchés ? sans appel direct à l'épargne des Français. Le complément de 13 milliards serait apporté par les banques, qui remboursent actuellement les aides apportées par l'État. « Ces 35 milliards auront un effet de levier », a souligné hier Alain Juppé. « Nous souhaitons que des fonds privés viennent abonder les fonds d'État, et donc c'est un ensemble d'investissements qui peut atteindre 60 milliards. » Tous les industriels ne sont pas prêts à jouer à plein cet effet de levier, certains récusant l'idée de 1 euro d'argent privé pour 1 euro d'argent public. pages 2-3

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :