Notre-Dame-des-Landes : mobilisation plus forte que prévu contre le projet d'aéroport

Selon les autorités, 13500 personnes manifestent depuis 11 heures dans le bocage nantais pour marquer leur opposition au projet d\'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.Des têtes d\'affiche politiquesDu côté des politiques, le projet est défendu par les socialistes mais contesté par le Front de Gauche, le NPA et Europe Ecologie Les Verts. Leurs représentants, Jean-Luc Mélenchon, Olivier Besancenot et Eva Joly étaient d\'ailleurs présents dans le cortège. \"Plus grand squat à ciel ouvert d\'Europe\"Après un mois d\'expulsions et de destructions par les forces de l\'ordre de ce qui s\'était transformé, en l\'espace de trois à quatre ans, en \"plus grand squat à ciel ouvert d\'Europe\" cette manifestation est dédiée à la \"réoccupation\". \"Armés\" de matériaux de construction et d\'outils, les manifestants entendent, dans un premier temps, reconstruire samedi un \"lieu de rencontre et d\'accueil\" pour les opposants à l\'aéroport.Pas d\'intervention des forces de l\'ordre prévueLa préfecture de Loire-Atlantique a indiqué que la manifestation n\'était pas interdite et qu\'il n\'y aurait pas d\'intervention des forces de l\'ordre pendant toute sa durée, sauf en cas de dérapage.Mais \"les constructions illégales ont vocation à disparaître\", a prévenu dès vendredi le préfet de Loire-Atlantique Christian de Lavernée. Depuis le 16 octobre, les forces de l\'ordre ont ainsi assuré la destruction de treize fermes désaffectées et d\'une vingtaine de sites sur lesquels des cabanes, au sol ou dans les arbres, avaient été bâties.Un aéroport déclaré \"d\'utilité publique\"L\'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dont la concession a été attribuée au groupe Vinci pour 55 ans, est destiné à remplacer l\'actuel aéroport de Nantes à partir de 2017. Selon ses partisans, il permettra de faire face à la saturation à venir de l\'infrastructure existante, Nantes Atlantique, implanté et enclavé au sud de l\'agglomération, tandis que pour ses opposants il est possible d\'adapter l\'actuel aéroport à la progression du trafic aérien. Il a été déclaré d\'utilité publique en 2008. Les travaux pour l\'échangeur routier doivent débuter début 2013 et ceux de l\'aéroport en 2014.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.