La banque centrale suédoise baisse encore ses taux

La banque centrale suédoise, la Riksbank, a annoncé ce mardi l’abaissement de son taux directeur de 0,25 point à 1%. Les autorités monétaires suédoises tentent ainsi de sortir le pays du marasme créé par la crise de la zone euro et d’éviter la déflation en faisant revenir le taux d’intérêt aux alentours de 2% contre 0,3% actuellement.Faiblesse des composantes de l’économie suédoiseLa Riksbank ne croit pas en effet à un rebond rapide de la zone euro où «malgré le déclin de l’incertitude sur les marchés financiers, beaucoup de choses restent à faire». Du coup, «le commerce international reste faible depuis quelques temps.» Et sur le plan de la demande intérieure, le paysage n’est guère plus encourageant : «les investissements et la consommation sont faibles», souligne la Riksbank.Renchérissement de la couronneCette année, la Riksbank s’attend à une croissance de 0,9% seulement, après 3,7% l’an dernier. Et 2013 ne s’annonce pas mieux avec une croissance de 1,2%. Ces prévisions sont nettement plus pessimistes que celles de la Commission européenne qui, à l’automne, tablait sur 1,1% cette année et 1,9% l’an prochain. Dans ces conditions, les autorités monétaires n’avaient guère le choix : il fallait baisser les taux. D’autant que l’écart favorable à la Suède vis-à-vis du taux de la BCE avait déjà conduit à un renchérissement de 7% de la couronne face à l’euro depuis l’été.Résistance ?La Suède a été une des championnes d’Europe de la croissance au cours des dernières années. Globalement, comme le souligne l’OCDE, «l’économie suédoise est résistante» à la crise, mais elle traverse néanmoins une passe difficile tant le ralentissement global n’épargne désormais personne, y compris les économies les plus solides.  Pour aller plus loin : les taux des principales banques centrales

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.