Assurance vie : les contrats phare de la Macif distribuent 3,15% et 2,55% pour 2012

La rémunération du principal contrat d\'assurance vie distribué par la Macif se rapproche singulièrement du Livret A. Avec 2,55% pour l\'année 2012 (net de frais de gestion annuels), le contrat monosupport en euros \"Livret Vie\" perd 0,30 par rapport à l\'année dernière. Surtout, il n\'est que 0,30 au dessus du Livret A actuellement à 2,25%. A ce niveau là est-il encore attractif?Ne pas oublier l\'inflation, les prélèvements sociaux et les impôts...Il faut tenir compte de l\'inflation qui s\'est élevée en moyenne à 2% depuis janvier. Avec 2,55% de rendement et ce niveau d\'inflation, \"le pouvoir d\'achat des épargnants est conservé\", estime Mutavie, la filiale d\'assurance vie de la Macif.Certes, le contrat Livret Vie ne comporte aucun frais sur les versements, mais... le Livret A non plus. Et ce dernier a le redoutable avantage d\'être exonéré d\'impôt. L\'assurance vie en euros subit, en revanche, les prélèvements sociaux de 15,5% (au 31 décembre de chaque année). De plus, au moment d\'un retrait d\'argent du contrat, les gains sont partiellement taxés: 35% avant 4 ans de détention du contrat;  15% de 4 à 8 ans; 7,5% après 8 ans, uniquement sur les gains excédents 4600 euros (ou 9200 euros pour un couple). Bref, autant dire que la concurrence sera rude entre les deux placements.Et les frais sur versements...La différence entre le taux du Livret A et le fonds en euros (à capital garanti) du contrat multisupport de la Macif, Actiplus est plus nette. Actiplus délivre en effet 3,15% au titre de l\'année 2012. Mais chaque versement est ponctionné de frais équivalent à 3%. La première année est donc quasiment une \"année blanche\", sans gain pour l\'épargnant. Pour cette raison, Mutavie a décidé de faire un effort en 2013 : les versements effectués en 2013 sur Actiplus et Actiplus Option ne subiront que 2% de frais sur les versements. Il faut ensuite prendre en compte comme pour le contrat Livret Vie, l\'inflation, les prélèvements sociaux et les impôts...L\'assurance vie, un bon placement, mais de plus en plus concurrencéMalgré la baisse de la performance, l\'assurance vie reste cependant un bon placement de long terme. Ceux qui ont investi il y a dix ans ou plus, majoritairement sur un fonds en euros sécurisé (capital garanti et gains qui s\'ajoutent chaque année au capital), ont vu leur épargne fructifier sans être pénalisée par les crises successives. Et dans l\'avenir? L\'assurance vie sera en concurrence avec des placements bancaires car, même si elle conserve des avantages en matière de fiscalité et de succession et de sécurité, d\'autres produits d\'épargne s\'en approchent. La compétition sera encore plus forte si les banques réussissent à obtenir la création (ou plutôt la résurrection) d\'un produit d\'épargne bancaire doté d\'avantage fiscaux, à l\'image de l\'ancien PEP (plan d\'épargne populaire). Et les assureurs eux-mêmes se montrent plus sélectifs dans leur vente d\'assurance vie, qu\'ils considèrent comme moins rentable avec les nouvelles contraintes de fonds propres auxquelles ils doivent faire face. Si bien que certains préfèrent donner la priorité commerciale à leur produits de prévoyance, et d\'autres stimuler la diffusion de leurs livrets d\'épargne de type bancaire, comme la Macif qui veut jouer la \"complémentarité\" livret bancaire/ assurance vie, plutôt que d\'attirer à tout prix leurs clients vers l\'assurance vie.   Les performances des assurance vie de Mutavie (groupe Macif) en 2012Source : Mutavie (groupe Macif)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.