Skiset met le cap sur les États-Unis

Chaque hiver, les magasins d'altitude Skiset disposent de seulement quatre mois, le temps de la saison, pour faire leurs preuves. Les 720 franchisés de cette enseigne de location de skis installée dans les stations de France et d'Europe n'ont jamais failli. La société qui gère ce réseau de distribution a affiché en 2008-2009 un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros et un résultat net de 1,5 million. Pour l'hiver 2009-2010, le challenge prend une autre dimension puisque Skiset démarre son activité aux États-Unis, le plus important marché au monde, avec près de 16 millions de skieurs par an fréquentant 400 stations de montagne. Pour le moment, les magasins de location de skis ne sont pas organisés en réseau. L'ambition de Skiset est de constituer une chaîne de 400 franchisés aux États-Unis dans un délai de trois ans. Si ce rythme est respecté, « les États-Unis apporteront l'équivalent de 60 % de notre volume d'affaires réalisé en Europe », explique Philippe Koiransky, directeur général et cofondateur de Skiset. « L'an passé, notre réseau a réalisé un volume d'affaires de 350 millions d'euros, dont 220 millions en France. »harmoniser l'offre« Nous n'aurions jamais tenté cette aventure si nous n'étions pas déjà présents sur Internet. ». Skiset est depuis six ans sur le Web, où les clients réservent leur matériel à l'avance. Ce canal de distribution a apporté 15 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2009. Sa croissance, rapide, devrait se poursuivre au rythme de 30 % à 50 % par an pour atteindre 40 millions en 2012. Déjà, la moitié des Britanniques venant skier en France réservent leur matériel chez Skiset. Cela oblige le prestataire à harmoniser son offre car « le client doit retrouver dans les magasins le modèle qu'il a choisi sur notre site », souligne Philippe Koiransky. Un vrai défi pour Skiset, devenu le premier acheteur de skis sur le marché français, et qui n'exclut pas de dupliquer ce classement sur d'autres marchés. « Nous prévoyons d'ouvrir 150 à 200 magasins par an dans le monde », annonce le dirigeant. Le groupe s'est déjà étendu en Espagne, Autriche, Suisse, Allemagne, Slovénie et Bulgarie. Et, au-delà de l'étape américaine, son regard se tourne déjà vers des marchés prometteurs, comme le Japon et ses 10 millions de skieurs. H. D.Internet a rapporté 15 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2009.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.