Jean-Pierre PinattonMembre du collège de l'Autorité des marc...

 |   |  160  mots
Jean-Pierre PinattonMembre du collège de l'Autorité des marchés financiersLes entreprises gagneront-elles à une plus grande transparence sur le marché secondaire ? Contrairement au marché action, le marché obligataire secondaire ne fonctionne pas en continu. Les entreprises émettrices ne regardent donc pas vraiment ce marché, car il ne peut pas réellement leur servir de référence. Ce sont plutôt les conditions auxquelles les banquiers leur proposent les conditions de placement de leurs titres de dette qui les intéressent.La transparence d'un marché apporte-t-elle nécessairement de la liquidité ? En un sens, oui, car elle est un élément de confiance qui est déterminant pour le fonctionnement du marché et donc sa liquidité. La vraie question, c'est quel degré de transparence, car les acheteurs et les vendeurs ne souhaitent pas non plus divulguer toutes leurs intentions. Il ne faut pas être dogmatique sur cette question.La transparence est un élément déterminant de la confiance.flashinterview

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :