Renault et les centres Leclerc s'unissent pour accélérer le déploiement des bornes pour véhicules électriques

2 mn

Michel-Edouard Leclerc, président des centres E. Leclerc, et Carlos Tavares, directeur général délégué de Renault, ont appelé ce mardi à une accélération du déploiement des bornes de recharge pour voitures électriques. Devant le centre E. Leclerc de Pont-l\'Abbé (Finistère), tout juste équipé de dix bornes électriques et à qui le constructeur français a remis dix petites Zoé électriques, les deux dirigeants ont annoncé le lancement en janvier du \"Z.E. Club des 50\", qui doit unir dans chaque région un centre E. Leclerc et une concession Renault. Objectif : \"développer la mobilité électrique en France\" par le biais notamment du déploiement de bornes de recharge. A terme, 500 adhérents E. Leclerc et 500 concessionnaires Renault présents sur le territoire français sont appelés à s\'y associer.Certificats d\'économies d\'énergieMais, Michel-Edouard Leclerc souhaite que les bornes électriques soient éligibles à la production de certificats d\'économie d\'énergie (CEE). \"Concrètement, notre société coopérative d\'approvisionnement pétrolier (SIPLEC), astreinte à cette obligation, assurerait le financement (des installations de bornes) pour tous nos adhérents\", indique le dirigeant dans un courrier adressé lundi au Premier ministre Jean-Marc Ayrault. \"En trois ans, la France pourrait ainsi se doter d\'un maillage performant sur tout son territoire\", assure l\'homme d\'affaires. 5.000 bornes seulement\"Nous avons aujourd\'hui 5.000 bornes de chargement, ceci n\'est pas suffisant et représente un handicap pour notre pays\", affirme pour sa part Carlos Tavares. L\'Alliance Renault-Nissan a investi plus de 4 milliards d\'euros pour le développement de véhicules électriques. Et, après avoir livré plus de 16.000 véhicules\"zéro émission\" en Europe, Renault commercialise sa nouvelle petite voitures électrique, la Zoé, produite en France. Dans l\'Hexagone, les immatriculations de voitures électriques neuves ont atteint 2.271 voitures au premier semestre, selon le CCFA (Comité des constructeurs français d\'automobiles), soit 0,2% du marché total seulement. En dehors de PSA et Renault, la gamme d\'électriques comprend essentiellement en Europe des véhicules de test, pas vraiment commercialisés. PSA propose toutefois aux clients les Peugeot Ion et Citroën C-Zéro, dont 1.300 exemplaires de chaque ont été immatriculés en France sur onze mois ! Renault compte dans sa gamme les Kangoo ou Fluence Z.E. ainsi que le quadricyle Twizy, en attendant la Zoé.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.