2010, deuxième année record pour le port de Rouen

 |   |  222  mots
En arborant la plus forte croissance des ports français en 2010 (+ 14,5 %), le port de Rouen confirme sa vigueur. Avec un trafic maritime record de 26,7 millions de tonnes, il enregistre sa deuxième année de croissance, dans un contexte difficile. « En 2009, nous étions le seul port avec une activité en hausse », rappelle le président du conseil de surveillance du port et PDG de Mory, Alain Bréau. « Et ce n'est pas par hasard. Le port de Rouen n'est pas un outil technique. Il va chercher ses succès grâce à une collectivité économique qui en veut », ajoute-t-il.Avec un trafic céréalier en hausse de 31 %, à 9 millions de tonnes, le 5e port français a conforté en 2010 sa position de leader européen pour les exportations de céréales, grâce au retrait de la Russie et de l'Ukraine dont les récoltes ont pâti de la canicule. Peaufinant son image de port à l'abri des intempéries sociales, ses dirigeants affirment que les grèves l'ont peu affectée. De son côté, le port de Nantes indiquait lundi que les mouvements sociaux de l'automne ont amputé sa croissance de trois points (+ 4,6 % en 21010). Rouen va lancer en juillet les travaux d'approfondissement de son chenal (200 millions d'euros) qui lui permettront d'accueillir des navires de plus grands gabarits. M.-C. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :