Records en série pour les constructeurs auto allemands de haut de gamme

 |   |  511  mots
2013 ? Pas si mal, merci. En tous cas pour BMW. Le numéro un mondial du haut de gamme a annoncé ce mardi viser pour l\' année en cours un bénéfice avant impôts \"de l\'ordre de celui de 2012\" qui constituait un record (7,8 milliards d\'euros). BMW s\'attend d\'ailleurs à une année 2013 historique au niveau des ventes. L\'an passé, le profit opérationnel de la firme bavaroise avait crû de 3,5% à 8,3 milliards d\'euros. La seule activité automobile avait généré un bénéfice opérationnel de 7,62 milliards, en progression de 2%. Soit une marge extrêmement honorable de 10,9%. Le groupe munichois a affiché au titre de l\'an dernier 5,12 milliards d\'euros de bénéfice net. Il avait vendu 1,845 million de véhicules en 2012, en hausse de 10,6%.Record pour Porsche...Porsche a par ailleurs annoncé ce mardi qu\'il avait aussi battu tous ses records l\'an dernier. La marque, désormais intégrée au groupe Volkswagen, a vendu 143.096 voitures, en hausse de 22 %.  Le chiffre d’affaires progressait quant à lui de 27 %, à 13,9 milliards d’euros. Le résultat opérationnel augmente de 19 %, à 2,44 milliards. Soit une marge de 17,5%, la plus forte dans le secteur automobile. Les effectifs de l’entreprise de Stuttgart atteignent également un niveau record, avec 17.502 personnes.... Et pourAudiAudi a pour sa part écoulé l\'an dernier 1.455.123 unités, en hausse de 11,7%. La firme aux anneaux a augmenté son chiffre d\'affaires de 10,6% à 48,77 milliards d\'euros et son résultat opérationnel de 0,6% à 5,38 milliards d\'euros. Sur l\'année, la marge opérationnelle de la filiale du groupe Volkswagen atteignait un beau score de 11%. Mieux que BMW. Daimler a annoncé avoir dégagé en 2012 un bénéfice net record de 6,5 milliards d\'euros, en hausse de 8%, pour un chiffre d\'affaires également historique de 114,3 milliards d\'euros (+7%). Mais le groupe de Stuttgart  (comme Porsche) a publié un bénéfice d\'exploitation  en baisse de 10% à 8,1 milliards d\'euros pour l\'année 2012. La division automobile (voitures particulières Mercedes) a enregistré une marge opérationnelle en recul à 7,1% en 2012 (9% en 2011).Qualité, élégance, technologieLa réussite des constructeurs allemands de haut de gamme résulte en particulier d\'une grande internationalisation. Tout en maintenant leurs positions en Europe, voire en les améliorant (Audi, BMW, Porsche), ceux-ci ont profité à fond de la croissance en Chine et aux Etats-Unis. Les ventes de BMW ont ainsi bondi de 31,6% à 491.512 véhicules en Asie l\'an passé, de 13,8% à  347.583 aux Etats-Unis. Porsche a progressé de 32% à 33 590 voitures en Chine. Réputés pour la qualité, l\'élégance, le luxe, les performances et la haute technologie de leurs véhicules, les constructeurs germaniques s\'imposent sur un créneau nettement moins sensible à la crise que les voitures plus populaires. Avec une très, très forte image, construite sur des décennies, Audi, BMW, Porsche, Mercedes font payer aux clients leurs surcoûts, notamment dus à la production en partie localisée outre-Rhin, à travers des prix élevés. Des tarifs qui ne rebutent nullement les amateurs.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :