Les libéraux-démocrates en tête dans les sondages

 |   |  330  mots
Le sÉisme politique est toujours à l'oeuvre en Grande-Bretagne. Pour la deuxième fois en trois jours, un sondage donnait ce lundi les libéraux-démocrates en tête, à 33 %. Ils passent devant les conservateurs, à 32 %, et les travaillistes, à 26 %. L'impressionnante progression de Nick Clegg, le leader des libéraux-démocrates, après sa bonne prestation lors du débat télévisé la semaine dernier, semble donc devoir se poursuivre.Tous les calculs électoraux sont remis en question. En sièges, un tel résultat signifierait qu'aucun parti n'aurait une majorité absolue. Les libéraux-démocrates, tout en n'ayant aucune chance d'être le plus important parti (le système électoral les défavorise), seraient les faiseurs de roi.pas d'effet surpriseLes prochains jours s'annoncent décisifs pour savoir si Nick Clegg consolide son avance. Deux grands rendez-vous se profilent. Jeudi soir aura lieu le deuxième débat télévisé entre les trois leaders, Gordon Brown, David Cameron et Nick Clegg. Cette fois-ci, tous les regards seront tournés vers ce dernier, qui ne bénéficiera pas de l'effet de surprise. Le thème du débat est la politique internationale : le leader des libéraux-démocrates devra se justifier d'être le plus pro-européen des trois principaux partis ; il devra aussi expliquer pourquoi il ne veut pas renouveler le Trident, le système de sous-marins portant l'arsenal nucléaire britannique.Le deuxième grand rendez-vous est fixé à vendredi, avec la publication de la croissance du PIB au premier trimestre (les économistes prévoient + 0,4 %, au même niveau que au quatrième trimestre 2009). Si l'économie, qui demeure le principal thème de cette campagne, connaît une nette progression, Gordon Brown pourrait en profiter politiquement. Mais le chiffre demeure incertain, en partie pour des raisons statistiques : la première estimation du PIB repose sur les deux premiers mois de la période ; or, janvier a été partiellement bloqué par la neige, ralentissant la croissance. E. A., à Londre

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :