Le CAC 40 renoue avec les 3.900 points

 |   |  324  mots
La panique aura été finalement de courte durée à la Bourse de Paris. Alors que les marchés avaient décroché lundi sur fond d'abaissement de la note des États-Unis par l'agence de notation Standard and Poor's, la tendance s'est inversée ce mardi. À la Bourse de Paris, le CAC 40 a renoué avec les 3.900 points après avoir décroché la veille de 2,35 %. À la clôture, l'indice progressait de 0,7 % à 3.908,58 points. Si les inquiétudes sont restées nombreuses sur la question des dettes souveraines en Europe et désormais aux États-Unis, c'est bel et bien la microéconomie qui a soutenu le rebond des marchés. De nombreuses sociétés, de part et d'autre de l'Atlantique, ont fait état de bonnes publications trimestrielles, à l'instar de Goldman Sachs ou encore de LVMH. Les investisseurs ont aussi pu trouver de quoi se rassurer avec les statistiques macroéconomiques du jour. Aux États-Unis, les mises en chantier de logements et le nombre de permis de construire ont fortement rebondi en mars, au-delà des attentes. Sur le front des valeurs, LVMH (+4,97% à 115,20 euros) a signé la plus forte hausse du CAC40 après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes. La valeur a entraîné à la hausse l'ensemble du secteur du luxe. De son côté, EDF a décollé de 3,85% à 27,66 euros alors que le groupe a obtenu le prix qu'il demandait, soit 42 euros le mégawattheure, pour le prix de gros de son électricité nucléaire. La nouvelle a pesé dans le même temps sur les concurrents de l'électricien. GDF Suez a terminé à l'équilibre tandis que Poweo chutait carrément de 4,6%. Signe des tensions persistantes entourant le risque souverain, les valeurs financières sont restées à la traîne. BNP Paribas a reculé de 0,99%, Crédit Agricolegricole de 0,51% et Natixis de 0,26%. Seuls Société Généralecute; Générale (+0,55% à 43,71 euros) et Axa (+1,28% à 14,62 euros) sont parvenus à reprendre des couleurs. B. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :