L'Espagne enregistre son premier excédent commercial en 42 ans grâce à... l'austérité

 |   |  245  mots
Depuis 1971, l\'Espagne n\'avait plus connu d\'excédent commercial. Sa balance, irrémédiablement dans le rouge, est finalement repassé dans le vert en mars, à +634,9 millions d\'euros. Bonne nouvelle ? Pas vraiment : cet excédent s\'explique avant tout par une chute des importations, les ménages espagnols, touchés par la crise, consomment beaucoup moins.En mars, la quatrième économie de la zone euro a vu le volume de ses importations plonger de 15% par rapport à mars 2012, à 19,653 milliards d\'euros, tandis que les exportations ont augmenté de 2%, à 20,288 milliards. Il y a un an, en mars 2012, l\'Espagne affichait un déficit commercial de 3,245 milliards d\'euros.Réorientation des exportations vers des marchés \"plus favorables\"\"Les exportations vers nos partenaires de l\'Union européenne ont baissé de 8,1%, reflet de la faible conjoncture économique de la région\", explique le ministère dans un communiqué.Face à ce panorama, \"l\'Espagne poursuit son processus marqué de réorientation de ses ventes vers d\'autres marchés, où les perspectives économiques sont plus favorables\", comme le Moyen-Orient, l\'Afrique et les Etats-Unis, ajoute le communiqué.En cumulé, sur les trois premiers mois de l\'année, la balance commerciale affiche un solde négatif de 4,048 milliards d\'euros, en fort repli de 62% sur un an, précise le ministère. Sur cette période, les importations ont chuté de 6,9% sur un an, à 60,632 milliards d\'euros, tandis que les exportations ont augmenté de 3,9%, à 56,584 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :