Latécoère trouve un accord avec ses banques

Soulagement chez Latécoèree;coère. L'équipementier aéronautique, en grande difficulté, a trouvé, selon nos informations, un accord avec les banques créancières. Alternative au dépôt de bilan, une conciliation judiciaire a été décidée mardi par le tribunal de commerce de Toulouse, apportant ainsi son aval à un accord entre l'entreprise et 14 banques dont LCL, le Crédit Agricolegricole, la Société Généralecute; Générale, BNP Paribas, le CIC, Oséo, CIC... « Cet accord est essentiel pour l'avenir de Latécoèree;coère », explique un connaisseur du dossier. Il repose sur trois points. Tout d'abord, tous les crédits à court terme sont maintenus. Soit un montant de plus de 90 millions d'euros jusqu'à fin 2011. Ensuite, l'accord met en place des couvertures de change contre les variations des cours du dollar face à l'euro pour toute l'année 2012. Latécoèree;coère, dont les coûts sont en euros pour des recettes en dollars, a souffert de la baisse du dollar face à l'euro ces dernière années. « Certes, le dollar remonte, mais, sur le long terme, il faut se couvrir. C'est le sujet prioritaire de Latécoèree;coère, explique la même source. Le montant facial des couvertures s'élèverait à 300 millions de dollars. » Un effort énorme de la part des banques. Enfin, les crédits à moyen terme vont être en partie convertis en obligations convertibles, à hauteur de 71,5 millions d'euros. Un point qui entend prouver la confiance accordée à Latécoèree;coère. « La communauté bancaire a été constructive car elle a compris le savoir-faire de Latécoèree;coère. » En revanche, l'accord ne semble pas avoir permis de restructurer la dette de quelque 360 millions d'euros. « Néanmoins, il permet de donner du temps à Latécoèree;coère pour aboutir à une nouvelle étape cruciale d'ici à deux ans : à savoir une consolidation industrielle. » Evoqué maintes fois, dans le secteur des aérostructures notamment, ce scénario n'a jusqu'ici jamais pu trouver d'aboutissement. Interrogé sur ces informations, Latécoèree;coère n'a pas souhaité faire de commentaires. F. G.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.