... mais son téléphone Nexus One fait un flop

Avec son propre téléphone, le Nexus One, dévoilé en janvier, Google devait à son tour bouleverser le marché de la téléphonie mobile, trois ans après la révolution iPhone. Le moteur de recherche s'était targué d'inventer « une nouvelle façon pour les consommateurs d'acheter un téléphone mobile, via un magasin en ligne hébergé par Google  », faisant la promesse d'une « expérience simple pour l'utilisateur, sans tracas pour la livraison et le démarrage... ». Quatre mois plus tard, Google est contraint à plus de modestie. Le géant de l'Internet a annoncé vendredi qu'il allait abandonner la vente de téléphones sur son site dédié et que le Nexus One serait vendu partout dans le monde dans les magasins physiques de ses partenaires (les opérateurs), comme il avait déjà choisi de le faire en Europe (chez Vodafone et SFR). « Si l'adoption de la plateforme Android dans le monde a dépassé nos attentes, ce n'est pas le cas du magasin en ligne », reconnaît Andy Rubin, le responsable de la plateforme Android sur le blog officiel du groupe. Et d'analyser que la boutique dématérialisée « est restée un canal de distribution de niche pour les « early-adopters » [les technophiles qui achètent les produits dès leur sortie, Ndlr], or il est clair que beaucoup de clients aiment manipuler un téléphone avant de l'acheter et qu'ils veulent avoir le choix au sein d'une vaste gamme de forfaits. » Du coup, le « web store » dédié deviendra une simple « vitrine pour les téléphones sous Android.  »frappé d'obsolescenceLes analystes estiment que Google a vendu 150.000 à 200.000 Nexus One au premier trimestre, alors qu'Apple avait écoulé 1 million d'iPhone première génération en trois mois en 2007. Goldman Sachs, qui avait prédit la vente de 3,5 millions de Nexus One dès la première année, a depuis modéré son enthousiasme à 1 million d'exemplaires. Les raisons de ce flop ? Outre le pari risqué de la distribution en ligne, Google n'a pas déployé d'effort de promotion de son téléphone. Les opérateurs non plus qui ont préféré mettre en avant d'autres modèles sous Android. Ainsi, c'est peut-être Android lui-même qui a tué le Nexus One, frappé d'obsolescence peu après sa sortie par l'arrivée de nouveaux modèles, signés HTC notamment, et jugés déjà plus avancés. Il devrait toutefois y avoir d'autres versions du Nexus. D.C.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.