Biodiesel : l'Argentine va porter plainte contre l'UE devant l'OMC

 |   |  268  mots
Le ministre des Affaires étrangères argentin a annoncé samedi que son pays a décidé de saisir l\'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour protester contre l\'Union européenne, après que l\'Espagne a bloqué ses importations de biodiesel produit hors d\'Europe. « L\'Argentine a entamé hier le processus de dépôt de plainte contre l\'UE en raison de sa décision d\'interdire l\'importation du biodiesel, qui va à l\'encontre des règles de l\'OMC », indique le communiqué du ministère. Le gouvernement espagnol avait annoncé au mois d\'avril qu\'il limiterait l\'importation de biodiesel argentin, en guise de représailles après la nationalisation à hauteur de 51% de la compagnie pétrolière YPF, alors contrôlée par l\'espagnol Repsol à 57,4%.La décision de l\'Espagne en représailles à la nationalisation de RepsolSelon l\'Argentine, la décision de l\'Espagne « empêche de fait l\'importation de biodiesel extra-communautaire, ce qui ferme le marché au produit argentin, le plus compétitif au monde. » Le ministère a rappelé que « les principaux fournisseurs de biocombustibles à l\'Espagne et à l\'Union européenne sont les pays en développement. » Selon les chiffres officiels l\'Argentine, troisième exportateur mondial de soja, a exporté l\'an dernier 1,6 million de tonnes de biocombustibles, pour quelque 2 milliards de dollars. Le 10 août dernier, le vice-ministre de l’économie argentin avait annoncé que le pays allait temporairement importer des graines de soja du Paraguay et de Bolivie afin d\'utiliser pleinement sa capacité de production de biodiesel destiné à l\'exportation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :