« La marge de manoeuvre des sénateurs est dérisoire »

STRONG>Le débat sur les retraites arrive au Sénat. Quelle est la marge de manoeuvre des sénateurs, alors que l'Élysée se dit prêt à apporter quelques aménagements à la marge, sous réserve que l'équilibre financier de la réforme ne soit pas remis en cause ?Leur marge de manoeuvre est dérisoire. Tout cela relève de la gesticulation. En préalable, je pense qu'il est important de mettre en perspective cette réforme. Elle ressemble plus à un colmatage financier qu'à une véritable réforme. C'est la raison pour laquelle je vais déposer un amendement pour que soit inscrit, dans le préambule de la loi, que l'horizon est la retraite à points, avec un compte individuel qui prendrait en compte l'espérance de vie. Cela permettrait de reconnaître les carrières longues et réglerait le problème des polypensionnés. Certains évoquent le possible maintien à 65 ans de l'âge de départ à la retraite à taux plein pour les mères de trois enfants ou la création de cessations anticipées d'activité dans les secteurs qui auront négocié des accords de pénibilité. Ce serait une bonne chose ?Pourquoi pas. Mais il faudrait faire la différence entre les femmes qui ont travaillé à temps plein et celles qui ont interrompu leur carrière en prenant un congé maternité ou un congé parental. On va aussi beaucoup débattre de la pénibilité qui est une question franco-française. Mais cette question doit-elle être réglée par les pensions ? La réponse me semble plutôt devoir être traitée en amont, au niveau des rémunérations. Que pensez-vous de l'idée de relever un peu la taxation des bonus et stock-options pour financer ces possibles aménagements ?Ce n'est pas une bonne chose. Les bonus, les stocks-options, mais également l'intéressement et la participation se sont beaucoup développés dans les entreprises car ils ne sont pas ou peu soumis à cotisations sociales. Les taxer davantage serait une mauvaise chose. Car cela augmenterait le coût du travail et pénaliserait encore davantage la compétitivité des entreprises.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.