Les entreprises peinent à réduire les délais de paiement

 |   |  153  mots
La loi de modernisation économique en vigueur depuis janvier 2009 peine à atteindre l'un de ses nombreux objectifs : réduire les délais de paiement interentreprises à 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date d'émission de la facture. Selon le rapport sur l'évolution des PME 2010 d'Oséo, les grandes entreprises commencent à réduire leurs délais de paiement fournisseur (- 5 jours entre 2007 et 2009) alors qu'elles restaient les seules à les accroître sur longue période (+ 3 jours d'achat entre 1990 et 2007). « En fin de premier semestre 2010, une tendance établie se confirme : les grandes entreprises françaises sont moins respectueuses des délais de paiement que les petites. Si 35 % de l'ensemble des entreprises payent leurs fournisseurs sans retard, elles sont presque trois fois moins nombreuses (12 %) lorsqu'elles emploient plus de 250 salariés. Les TPE semblent les plus vertueuses, avec des règlements respectés par plus de 39 % d'entre elles », constate la banque publique. F. Pi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :