Le «must» de la finance

 |   |  340  mots
Goldman Sachs domine sans conteste le monde la finance. Non seulement, la banque truste les premières places des « league tables » depuis une vingtaine d'années mais elle se trouve toujours à la pointe de l' innovation financière, comme elle l'a démontré avec le désormais fameux « CDO synthétique ». La banque conseille tous les grands émetteurs et investisseurs de la planète, une palanquée de gouvernements et, parfois, les régulateurs eux-mêmes. Ce sentiment de puissance est tel que son PDG, Llyod Blankfein, avait même défendu l'idée devant le Congrès qu'il « réalisait la tâche de Dieu ». La force de la firme repose avant tout sur la qualité de ses équipes. Pour un financier en herbe, Goldman Sachs représente le saint des saints, le top de la profession. Son immense pouvoir d'attraction des meilleurs élèves des meilleures universités, sa sélection implacable, une culture « maison », qui ne rejette pas les « personnalités », mais à laquelle il est obligatoire de se fondre, le tout allié à un budget recherche et informatique qui se chiffre en milliards de dollars chaque année, ont permis à Goldman Sachs d'accumuler un savoir-faire unique sur les marchés financiers. C'est ce que vend la banque à ses clients. Goldman Sachs, c'est également un réseau d'influence sans égal noué dans toutes arcanes du pouvoir, notamment aux États-Unis mais aussi en Europe comme l'a également révélé l'affaire de la dette grecque. Enfin, la banque est sortie considérablement renforcée de la crise avec la disparition de certains de ses concurrents (Lehman Brothers, Bear Stearns) ou l'affaiblissement d'autres challengers (Merrill Lynch, UBS...). L'enquête de la SEC risque cependant de lui porter un rude coup. Pour la première fois, Goldman Sachs n' est plus attaquée sur sa puissance et son ingénierie financière poussée aux limites de la réglementation, mais bien sur sa réputation. Le PDG venait pourtant juste d'affirmer à ses actionnaires que Goldman Sachs était une banque « honnête ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :