Travail au noir, stratégie de Yahoo, privatisations, finance internationale : les Econolinks du jour

 |   |  430  mots
Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu\'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l\'actualité.Les pays qui carburent au travail au noir. Partout sur le continent, le travail illégal dépasse les 10% du PIB. Parfois, il pèse plus du tiers de l\'activité totale. Découvrez l’ampleur du travail non déclaré sur le Journal du Net.Le travail au noir est partout dans le Var. Exemple type de l’importance du travail au noir dans l’économie française : le Var, selon le journal Val Matin. Explications.\"Les chômeurs et les populations précaires ne sont pas les seules à travailler au noir\". Éric Vernier, chercheur associé à l\'Iris, spécialiste du blanchiment de capitaux et de la fraude, explique au Point pourquoi il est si difficile de lutter contre le travail au noir en France, notamment car il concerne toutes les couches de la société.Le boom du marché noir alimentaire aux Etats-Unis (en anglais). Businessweek a réalisé une enquête sur l’augmentation des vols d’alimentation aux Etats-Unis, bien plus importants que ce que l’on pourrait penser. Décryptage.Pourquoi Yahoo achète Tumblr pour 1 milliard. Europe1.fr analyse la stratégie qui a motivé le plus important rachat de Yahoo depuis des mois.Medef : Laurence, reviens ! Le blog Les dessous du social analyse la campagne « sans idées neuves » des cinq candidats et revient sur l’inévitable jeu des alliances qui se profile.Comment les obligations \"dim sum\" vont transformer la finance internationale. Le site Café de la bourse estime que l\'émergence d\'un marché d\'obligations libellées en renminbi, dites obligations \"dim sum\", pourrait bien être l\'événement financier le plus important de la décennie. Explications.Y-a-t-il le feu à la maison Bouygues ? TF1 en pertes. Bouygues Telecom en perte de vitesse. Le géant du BTP a plongé dans le rouge au premier trimestre. Le journaliste économique David Barroux s’interroge sur son blog : est-ce le signe d’un irrémédiable déclin ?Le retour des privatisations ou l’accumulation par la dépossession. Le blog Lésions critique la logique de dépossession affichée par le gouvernement, qui compte céder une partie de ses parts dans certaines entreprises publiques.Mozambique : la ruée vers l’arbre. L’exploitation des bois exotiques mozambicains prospère en dehors de tout contrôle et sur fond de corruption. Principal bénéficiaire : la Chine, raconte Courrier international.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :