Les « chevaliers du vêtement » équitables en République dominicaine

 |   |  98  mots
Joseph Bozic, PDG de l'enseigne américaine de vêtements Knights Apparel, installé en République dominicaine, affirme avoir eu « honte » des bénéfices engrangés par sa société sur place. Du coup, il a décidé de rémunèrer « grassement » ses employés : l'équivalent de 500 euros mensuels, alors que le salaire moyen d'un ouvrier du textile y est de 114 euros. Knights Apparel commercialise des Tee-shirts de sport à destination de 400 universités améri-caines. Elisa PerrigueurL'entreprise espère, par son initiative, influencer ses deux principaux concurrents sur les campus américains, Nike et Adidas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :