en bref

 |   |  170  mots
STRONG>micro-partis : un détournement de la loi Selon Pierre Logerot, le président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), la création de micro-partis, mis en évidence à l'occasion de l'affaire Bettencourt, constitue «un détournement de l'esprit de la loi ». Dans une interview aux « Échos » de mardi, il suggère le plafonnement des dons faits par une même personne physique. L'Assistance-publique Hôpitaux de Paris veut réduire ses dépenses de 276 millions en cinq ansDans le cadre du plan de réorganisation en cours d'adoption, la direction de l'AP-HP envisage de réduire les dépenses de 276 millions d'euros d'ici à 2014 afin de réduire le déficit (près de 100 millions cette année pour un budget de 8 milliards). Plusieurs milliers de suppressions de postes seraient prévus dans ce cadre.commandes à l'industrie : moins 1,2 % en maiSelon l'Insee, les commandes adressées à l'industrie ont reculé de 1,2 % en mai. Sur un an, elles affichent encore un bond de 11,2 % tirées par l'exportation (+ 20,2 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :