Europlasma s'affirme dans l'environnement

 |   |  266  mots
Si la reprise n'a pas encore dévoilé son vrai visage, le secteur de l'environnement est en tout cas d'emblée promis à un bel avenir. Malgré la crise et la frilosité des grands argentiers à rouvrir les vannes des liquidités dédiées habituellement aux investissements, l'économie verte est l'une des seules à aiguiser l'appétit des investisseurs.Europlasma ne pourra le démentir avec un bond en Bourse de 110,3 % cette année. Le groupe vient de signer avec un fonds britannique un protocole d'accord pour le financement d'une structure holding dont l'objectif est la création de capacités de production d'au moins 50 mégawatts sur trois ans pour un montant de 16,8 millions d'euros avec une option de 150 mégawatts supplémentaires sur deux ans. L'attrait du projet repose sur la construction d'unités de production d'électricité par procédé de gazification de déchets divers non dangereux.Une aubaine pour Europlasma dont l'activité initiale était la commercialisation de la technologie de la torche au plasma ? acquise en 2001 auprès d'EADS ? et du retraitement des déchets par le processus de vitrification. Si cette entreprise, qui compte désormais 260 employés, avait à l'origine peu ou prou le profil d'une société spécialisée dans l'environnement, un pas décisif a été franchi en 2006 avec le rachat de 51 % du capital d'Europe Environnement, spécialisée dans le traitement des gaz et la dépollution de l'air. En mettant un pied dans la production d'électricité, via l'utilisation en amont de son activité de retraitement des déchets, Europlasma boucle ainsi la boucle. G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :