Plus de départs volontaires que prévu chez Sharp

Le dirigeants de Sharp en attendaient 2.000 mais ce sont finalement déjà 3.000 salariés du groupe qui se sont déclarés prêts à quitter l\'entreprise. Le fabricant japonais de téléviseurs précise qu\'il comptabilise une perte exceptionnelle de 24,3 milliards de yens ( soit 234 millions d\'euros) dans ses comptes du dernier trimestre de l\'année 2012 afin de couvrir le coût de ces départs.Dans le cadre de sa restructuration, Sharp s\'est engagé à supprimer quelque 10.000 emplois et à vendre des actifs, parmi lesquels des usines d\'assemblage à l\'étranger. Le groupe a aussi hypothéqué la plupart de ses locaux et usines au Japon. Dans un premier temps, le groupe faisait l\'annonce de la suppression de 5.000 postes à travers le monde, le 2 août dernier. Puis le 20 août, il faisait état d\'une réduction de 20% de ses effectifs soit 10.000 postes. Le quotidien Nikkei avançait alors que Sharp pourrait vendre ses activités de photocopieurs, de climatiseurs et d\'ampoules LED, et se recentrer sur les écrans à cristaux liquides, les téléphones mobiles et l\'électroménager.Le 2 novembre dernier, l\'agence de notation Fitch a lourdement dégradé Sharp, faisant passer sa note en catégorie spéculative à \"B-\".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.