La lutte contre la déforestation : une simple déclaration de principe

1 mn

Parmi les chapitres de la négociation qui devaient aboutir à Copenhague, figuraient les forêts. La feuille de route du sommet de Bali avait déjà suscité beaucoup d'espoirs il y a deux ans. Résultat, à Copenhague, les forêts font l'objet d'un paragraphe de... quatre lignes. L'accord se contente de reconnaître « le rôle crucial de la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts et le besoin de renforcer l'absorption par les forêts des gaz à effet de serre ». Nulle trace de l'objectif de réduire d'au moins 50 % la déforestation d'ici à 2020, comme le prône l'Europe. Les négociateurs veulent « apporter des incitations positives à de telles actions au travers l'établissement immédiat d'un mécanisme y compris Redd-plus (Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts), afin de lancer la mobilisation de ressources financières depuis les pays développés ». Mais si le principe du programme est acquis, sa mise en ?uvre pourrait prendre beaucoup de temps. L. C.

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.