L'un est encore trop concentré sur l'Europe...

 |   |  329  mots
Malgré ses efforts, PSA reste encore trop « européocentré ». Une faiblesse stratégique dont le président Philippe Varin est tout à fait conscient. En effet, PSA est mal positionné sur les marchés émergents en forte croissance. La Chine ? Bof. PSA n'y pèse que 3,3 % du marché. Pas terrible pour un constructeur qui fut le premier à s'y implanter, avec Volkswagen, dans les années 1980. Le français est très loin aujourd'hui de son concurrent allemand, mais aussi de GM, Nissan, Honda, Hyundai, venus plus récemment. La Russie est-elle alors une terre d'élection pour PSA ? Encore moins, puisque ce dernier s'y arroge 2,5 % de pénétration à peine, moins qu'en 2009. Le constructeur vient récemment d'y installer une usine, bien après ses principaux concurrents.PSA triomphe-t-il au moins au Brésil, projet phare sous la présidence de Jean-Martin Folz ? Sa part de marché y est certes meilleure. Mais à 5 % seulement (au premier semestre) avec deux marques, la percée ne s'est pas vraiment produite. Volkswagen, GM, Fiat, Ford, sont toujours hors de portée.Par ailleurs, PSA reste très peu présent en Asie du Sud-Est. Il est aussi à ce jour absent de l'Inde. Même si, là aussi, il s'était installé parmi les premiers, au milieu des années 1990. Malheureusement, les relations avec le partenaire local Premier ont mal tourné et la fabrication a été arrêtée... au bout de quelques années. Quant aux États-Unis, PSA est le seul grand constructeur (avec Renault) qui n'y vend plus rien depuis presque vingt ans. Le seul marché extra-européen important où PSA domine, c'est paradoxalement... l'Iran, où il n'est pas implanté directement. Ayant hérité un contrat de Chrysler UK, qu'il a racheté en 1978, Peugeot détient un tiers du gâteau iranien grâce à ses 206 et 405 fabriquées par Iran Khodro. PSA ne réalise encore que 36 % de ses ventes hors d'Europe. Et il produit 37 % de ses voitures en France. A.-G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :