en bref

 |   |  354  mots
« Tentation », « Fascination » et « Hésitation », les trois premiers tomes de la trilogie « Twilight » de Stephenie Meyer sont les trois livres les plus vendus en 2009 en France, selon l'enquête réalisée par IPSOS pour « Livres Hebdo ». Ils se sont vendus respectivement à 646.000, 639.000 et 601.000 exemplaires. Un triplé pour Hachette (Lagardèrerave;re) qui truste en tout les six premières places du classement grâce au « Livre d'or d'Astérix » (599.000 exemplaires), au quatrième tome de la série « Twilight », et au « Symbole perdu » de Dan Brown.Hillary Clinton, la chef de la diplomatie américaine, a érigé jeudi les États-Unis en gardiens de la liberté d'expression sur Internet. « J'espère que le refus de soutenir la censure politique va devenir une caractéristique des entreprises américaines dans le secteur des technologies », a-t-elle déclaré une semaine après que Google a accusé Pékin de mener des cyber-attaques contre les militants des droits de l'homme.Le numéro un mondial du logiciel devait diffuser jeudi dans la soirée un correctif destiné à protéger les PC fonctionnant sous Windows XP contre une faille d'Internet Explorer 6. Cette faille est à l'origine des attaques informatiques dont Google a révélé l'existence la semaine dernière, les imputant à la Chine.Succès planétaire, le film en 3D de James Cameron a dépassé les 10 millions d'entrées cette semaine en France, pour sa cinquième semaine d'exploitation, selon les chiffres de CBO Box-office. En Amérique du Nord, il a amassé plus de 500 millions de dollars de recettes.Le bouquet satellitaire britannique devra bien vendre plus de la moitié de ses 17,9 % dans le capital du groupe audiovisuel ITV. La cour d'appel a confirmé la décision du gouvernement britannique obligeant la filiale de Newscorp à réduire cette participation considérant que celle-ci « réduit la concurrence dans le secteur audiovisuel ».Promesse tenue. En 2009, le gouvernement a investi près de 42 millions d'euros en campagnes publicitaires dans la presse écrite contre 19,6 millions en 2008, soit une hausse de 113 %. La presse quotidienne nationale est particulièrement bien lotie avec un budget publicitaire qui a bondi de 228 % à 8,2 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :