MobileTag fait du code-barres un support de pub

 |   |  378  mots
Utiliser les millions de code-barres présents sur tous les produits comme un support de communication sur le marché naissant du marketing mobile. C'est le pari de MobileTag, la start-up parisienne à l'origine du code-barres 2D baptisé « Flashcode », un pictogramme composé de petits carrés à prendre en photo avec son téléphone pour obtenir des informations sur un événement, un produit, etc.La société a lancé une application mobile qui porte son nom, disponible sur toutes les plates-formes (iPhone, Android, BlackBerry, etc.), téléchargée 10 millions de fois, dont plus de 7 millions en France. C'est un lecteur qui se dit « universel », capable de lire toutes les normes de code-barres mais limité aux produits culturels, non alimentaires, qui permet de scanner un produit avec son smartphone, de comparer les prix et de trouver le vendeur le moins cher.Offres packagéesMobileTag, qui a vendu sa technologie à des opérateurs, dont le géant américain AT&Tmp;T, ou à des acteurs comme la RATP pour ses abribus, s'oriente désormais vers des offres packagées à destination des annonceurs. Il s'agit de rediriger le mobinaute qui lit un code sur une publicité dans un magazine, une affiche dans le métro, etc., vers le site Web mobile de la marque et en augmenter le trafic. L'idée est de faire du code-barres un canal interactif de diffusion d'information commerciale et d'être rémunéré au nombre de scans. Mercedes, Nike, Celio, Coca-Cola et Darty ont déjà testé. Le potentiel est important : au Japon, l'an dernier, le nombre de scans a dépassé celui des SMS. En France, plus de 1,2 million de scans est envoyé chaque mois et MobileTag revendique 95 % du trafic.La start-up, qui emploie 55 personnes, a levé la semaine passée 6,6 millions d'euros auprès de la banque suédoise SEB et des fonds déjà au capital, Alven et Xange Private Equity, pour renforcer ses équipes commerciales notamment aux États-Unis et développer de nouvelles technologies comme la reconnaissance d'image. Au Salon du mobile de Barcelone qui vient de s'achever, MobileTag a présenté en première mondiale la lecture de tags NFC, cette technologie sans contact promise à un grand avenir et intégrée dans les tout derniers smartphones. Delphine Cuny

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :