Dassin d'ici et de là-bas

 |   |  348  mots
On lui connaissait un père, Jules, cinéaste génial. Une belle-mère, Melina Mercouri, actrice inoubliable. Un fils chanteur, Julien, qui tente de lui redonner vie dans un spectacle signé Christophe Barratier, relevant du massacre. On lui découvre aujourd'hui des cousins éloignés échappés d'Ukraine, berceau de la famille Dassin. Et ce sont certainement ces Dassin d'Odessa qui rendent à Joe le plus bel hommage au théâtre Essaïon à Paris. Car cette joyeuse bande s'est emparée du répertoire du chanteur pour l'assaisonner à la sauce klezmer (musique traditionnelle ashkénaze), dans un spectacle endiablé, drôle et émouvant.Des cousins, donc. À les croire, il y a parmi eux un montreur d'ours, un proxénète, un dresseur de cheval, un lanceur de couteau et un diseur de bonne aventure. Tous semblent s'être échappés d'un film d'Emir Kusturica, abusant de chemises col pelle à tarte en nylon, et de costumes blancs à rayures assortis aux chaussures, identiques à ceux portés par feu Hassan II les jours de gala.Mais derrière ce folklore, se cache une bande d'incroyables musiciens (le groupe Mamienco) maniant à la perfection clarinette ou accordéon. Sans oublier le chanteur (Jean-Louis Cassarino) dont la voix chaude rappelle celle du grand Joe. Là où la troupe emmenée par Barratier assassinait les chansons de ce dernier dans des interprétations rappelant les pires moments de la « Star Ac' », les Dassin d'Odessa donnent une âme à chacun des titres, qu'il s'agisse des succès du chanteur tel « À toi » ici charnel, ou de chansons plus confidentielles comme l'hilarant « Joe Macho ». Les ritournelles entonnées prennent alors une signification plus profonde. À l'instar du « Chemin de papa » réarrangé en complainte yiddish sur l'exil, empreinte de nostalgie. Est-ce trahir Joe Dassin que de faire cela ? Bien au contraire. Ces chansons ainsi interprétées collent à sa vie. Celle d'un petit garçon dont la famille n'a jamais cessé de fuir. Les pogroms en Russie. La chasse aux sorcières aux États-Unis. Yasmine Youssi Les 22 et 23 mars au théâtre Essaïon à 19 h 30. Tél. : 01.42.78.46.42. www.dassin-dodessa.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :