10.000 dollars : c'est la perte sur chaque Fiat 500 électrique vendue en Californie

 |   |  332  mots
10.000 dollars de pertes par voiture! D\'après Sergio Marchionne, c\'est ce que coûte chaque Fiat 500 électrique vendue en Californie. \"Nous perdons 10.000 dollars par voiture. Le faire à grande échelle relèverait du masochisme industriel\", a-t-il déclaré dans un discours au banquet annuel de la société des ingénieurs de l\'automobile. La commercialisation d\'un véhicule en Californie est une obligation dans cet Etat américain. Or, il s\'agit du premier marché automobile aux Etats-Unis, ce qui le rend incontournable pour Chrysler, le constructeur américain, filiale du groupe automobile italien Fiat.ScepticismeAinsi, si Chrysler commercialise des voitures électriques pour satisfaire la réglementation, il n\'en fait pas pour autant la promotion. Tout juste, espère-t-il, ne pas en vendre davantage que quelques centaines.Le patron de Fiat ne semble pas encore convaincu par la motorisation électrique. \"Il y a dix ans, l\'hydrogène était annoncé comme une véritable révolution. Maintenant, ce sont les véhicules électriques (...) Nous ne pouvons pas anticiper tous les cas de figures possibles\", a-t-il déclaré demandant aux régulateurs de rester \"neutre vis-à-vis des choix technologiques\".Lutte contre les émissions de gaz à effet de serreD\'après lui, le véritable problème de la voiture électrique est qu\'elle reste encore un segment très confidentiel, ce qui ne permet pas de dégager des économies d\'échelle. \"Je pense que pour dégager un bénéfice substantiel, un constructeur doit produire (...) au moins un million de véhicules par plateforme de production\" a-t-il dit.Il a toutefois rappelé que son groupe restait engagé dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Il a ainsi souligné que Fiat \"était reconnu comme étant le constructeur le plus éco-performant d\'Europe\". En réalité, Fiat est spécialisé dans les petites voitures (Punto, 500, Panda), ce qui lui permet effectivement de s\'inscrire parmi les constructeurs les plus économes du Vieux continent. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :