Jean-Marc Canon ? : « il est possible d'accroître les recettes »

 |   |  228  mots
« À la CGT, on ne dit pas qu'il est parfaitement sain d'avoir une dette et un déficit aussi importants et qu'il faut les laisser filer. Par contre, nous avons un sujet de désaccord profond avec le gouvernement sur la manière de réduire cette dette et ce déficit. Le gouvernement nous dit que la seule solution est une baisse des dépenses publiques. Selon lui, il faut rogner partout où c'est possible, en supprimant un emploi sur deux et désormais en gelant les dépenses publiques. Nous sommes en opposition totale, car geler les dépenses publiques a un coût pour la population et pour le développement économique de la France.Au contraire, nous disons que la question du déficit et de la dette peut être résolue par une augmentation des recettes. C'est possible, souhaitable et juste. Nous pensons en particulier qu'il faut revenir à plus d'impôt sur le revenu, dont la part a été marginalisée, et recréer de la progressivité. Mais aussi revenir sur l'ensemble de la loi Tepa, tant sur le bouclier fiscal que sur la défiscalisation des heures supplémentaires. Enfin, il faut une politique qui mette plus à contribution les profits. Et notamment les profits des entreprises. »Propos recueillis par A. L.Jean-Marc Canon, secrétaire général de la CGT fonction publique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :